Chypre se dit prête à accueillir 300 migrants, « chrétiens orthodoxes de préférence »

Chypre est prête à accueillir jusqu’à 300 réfugiés pour aider l’Europe à faire face à l’afflux de migrants, mais préfèrerait qu’ils soient chrétiens orthodoxes, a déclaré lundi son ministre de l’Intérieur. « Nous avons déjà assuré que 260 personnes, voir un maximum de 300, pourraient être accueillies » sur l’île méditerranéenne, a déclaré à la radio Socrates Hasikos. « Nous préférerions qu’ils soient chrétiens orthodoxes », a-t-il dit, afin qu’ils puissent « s’intégrer plus facilement » au sein des 850.000 habitants de la partie chypriote grecque de l’île. M. Hasikos a par la suite déclaré que d’autres pays européens avaient affiché leurs préférences pour l’accueil de réfugiés chrétiens, et que Chypre avait jusqu’à présent secouru et accueilli les réfugiés « sans discrimination ethnique ou religieuse ».

Le ministre de l'Intérieur chypriote Socrates Hasikos

Le ministre de l’Intérieur chypriote Socrates Hasikos

Lire la suite

Grande-Bretagne : une école élementaire juive ultra-orthoxe accusée d’endoctrinement

Une école juive ultra-orthodoxe britannique de Londres, la Beis Rochel boys’ school, est sous le feu des critiques après que le journal The Independent ait eu accès à certains documents qui étaient donnés aux élèves. Des enfants anglais de trois ans apprenaient donc dès le jardin d’enfant que les « non-juifs » étaient le « mal ». Les enfants sont très tôt mis au courant des horreurs de la Shoah. C’est un lanceur d’alerte qui a montré les documents aux journalistes, documents donnés donc à des jeunes enfants de 3 ou 4 ans, où il leur est demandé de répondre à certaines questions relatives à la fête du 21 Kislev, célébrant la fuite de Rabbi Yoel Teitelbaum des mains des nazis. Les nazis, dans le document, sont définis uniquement comme « goys », c’est-à-dire les non-juifs.

Logo de l'école Bais Rochel

Logo de l’école Bais Rochel

Lire la suite

Grande mosquée de Bucarest : le méga-projet d’Ankara divise les Roumains

La construction à Bucarest de la plus grande mosquée d’Europe divise l’opinion publique roumaine depuis qu’en avril dernier le Premier ministre Victor Ponta a signé avec Ankara un accord à ce sujet. Il scelle un partenariat lancé en 2004, lorsque le Patriarcat orthodoxe roumain a reçu du gouvernement turc un terrain à Istanbul, en échange des 11 000 m2 sur lesquels doit surgir la mosquée de Bucarest. L’échange ne devrait pas se prêter à la polémique, si ce n’est, remarquent certains, que la communauté musulmane de Roumanie ne compte à peine que 70 000 fidèles (pour l’essentiel d’origine turque et tatare vivant sur la côte), sur près de 20 millions d’habitants. Ainsi, intellectuels, théologues et une partie de l’opinion publique roumaine s’interroge sur le bien-fondé du projet et sur sa réelle nécessité.

manifestants roumanie mosquée

Lire la suite

Russie : une église vandalisée par des militants ultra-orthodoxes

Près d’un millier de manifestants se sont réunis dimanche à Saint-Pétersbourg pour protester contre la dégradation jeudi par des militants orthodoxes d’un bas-relief représentant un démon sur un immeuble du centre de l’ancienne capitale impériale. « Ce qui est arrivé est horrible. S’il est avéré que ce bas-relief a été détruit pour des motifs religieux, alors c’est un retour au Moyen-âge. C’est inadmissible », a fustigé l’une des manifestantes, Anna Astakhova, 35 ans. « Je suis moi-même chrétienne orthodoxe mais je ne soutiens pas cet acte absurde. L’art n’est fait pour offenser personne », abonde Galina Vanina, une autre manifestante de 60 ans. Le bas-relief vandalisé, qui représentait une créature mythologique aux ailes de chauve-souris et faisait partie du fronton d’un bâtiment datant du début du XXème siècle, était inscrit au registre du patrimoine architectural.

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

Lire la suite

Israël : des rabbins libéraux créent un tribunal indépendant pour les conversions

Un groupe de rabbins israéliens vient de créer un nouveau tribunal indépendant religieux pour les conversions, défiant ainsi le monopole d’état des orthodoxes dans les affaires religieuses. Une petite révolution concernant les conversions, très codifiées et contrôlées en Israël. Ce nouveau tribunal n’a évidemment pas encore été reconnu mais sa naissance démontre bien les tensions relatives à ce monopole des orthodoxes, aux conceptions plutôt fermes sur certains aspects de la vie quotidienne et religieuse, et qui refusent une certaine forme de libéralisation des services religieux. Ce tribunal religieux est composé de 12 rabbins libéraux qui ont déjà commencé des processus de conversion pour six enfants. Le tribunal espère qu’un nombre élevé de conversion poussera l’État dans l’obligation de les reconnaître.

Entretien préalable à une conversion au judaïsme

Entretien avec des rabbins préalable à une conversion au judaïsme

Lire la suite

Le pape instaure une journée de prière « pour la sauvegarde de la Création »

Le pape a instauré une « Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création » le 1er septembre, rejoignant ainsi l’Église orthodoxe, conformément aux convictions écologiques exprimées dans l’encyclique « Laudato si », a annoncé lundi le Vatican. « En tant que chrétiens, nous souhaitons offrir notre contribution à la résolution de la crise écologique à laquelle l’humanité est actuellement confrontée », écrit le pape dans une lettre expliquant sa décision. Cette journée mondiale « offrira à chacun des croyants et aux communautés la précieuse opportunité de renouveler leur adhésion personnelle à leur vocation de gardiens de la création, en rendant grâce à Dieu pour l’œuvre merveilleuse qu’Il a confiée à nos soins et en invoquant son aide pour la protection de la Création et sa miséricorde pour les péchés commis contre le monde dans lequel nous vivons », ajoute-t-il.

Pape François

Lire la suite

Russie : une page internet sur l’athéisme bloquée pour « insulte aux croyants »

En Russie, les athées perdent un espace de parole. La page d’un groupe baptisé « Il n’y a pas de dieu » sur le site Vkontakte, le facebook russe, particulièrement utilisé dans le pays, a ainsi été supprimée du réseau social à la suite d’une décision de justice. La loi ayant abouti à cette suppression est bien évidemment la loi concernant ledit sentiment religieux votée par le gouvernement Poutine et dont l’utilisation laissait craindre de probables dérives. Une loi criminalisant toute insulte envers les croyants et qui vise bien sûr à préserver la puissance de l’Église Orthodoxe russe, particulièrement choyée par Vladimir Poutine depuis quelques années maintenant. Le contrevenant risque jusqu’à trois ans de détention.

vkontakte

Lire la suite

Après le Pape François, le Patriarche Bartholomée au chevet de la planète

Le patriarche œcuménique Bartholomée, qui exerce une primauté sur l’ensemble des chrétiens orthodoxes, s’alarme du changement climatique, dans un texte publié en français quelques semaines après l’encyclique sur l’écologie du pape François.Ce plaidoyer pour la défense de la création vient de paraître en France aux éditions du Cerf sous le titre « Et Dieu vit que cela était bon ». Primat de l’Église orthodoxe de Constantinople (3,5 millions de fidèles) depuis 1991, et à ce titre pourvu d’une prééminence honorifique sur l’ensemble des orthodoxes dans le monde (estimés à 250 millions), Bartholomée a fait de l’écologie un souci constant qui lui a valu le surnom de « patriarche vert ». Le pape François lui a d’ailleurs rendu hommage dès les premières pages de son encyclique « Laudato si’ » (« Loué sois-tu ») publiée le 18 juin, saluant en lui un « exemple remarquable » qui s’est exprimé « d’une manière ferme et stimulante » sur la « nécessité de se repentir, chacun, de ses propres façons de porter préjudice à la planète ».
Le patriarche Bartholomée Ier de Constantinople

Le patriarche Bartholomée Ier de Constantinople

Lire la suite

Russie : Vladimir Poutine et l’Eglise orthodoxe considèrent l’Occident comme moralement décadent

Le président russe Vladimir Poutine et l’Église Orthodoxe russe ont tancé les Etats-Unis pour être sans dieu, moralement corrompu et sur la voie de la décadence. Une sorte de Guerre Froide à l’envers car, à l’époque, c’étaient les américains qui accusaient alors l’Union Soviétique, officiellement athée, d’être une nation « sans dieu ». « De nombreux pays euro-atlantiques se sont détournés de leurs racines, y compris de leurs valeurs chrétiennes. Les politiques qui sont poursuivies mettent sur le même plan une famille nombreuse avec un couple de même sexe, une foi en dieu et une croyance en Satan. C’est la voie de la décadence », a-t-il affirmé.

RUSSIA-PUTIN-RELIGION

Lire la suite

Russie : état des lieux sur le poids de la religion orthodoxe dans les affaires du pays

Une majorité de russes veulent vivre dans un état séculier mais quasiment la moitié de la population est favorable à ce que l’Église influence la morale de la société. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par l’agence VTsIOM. 64% des personnes interrogées se sont donc déclarées favorables à la séparation de l’Église et de l’État, telle qu’elle est précisée dans la constitution. Dans le sondage datant de 2006, il n’était que 54% à vouloir cette séparation. La moitié des personnes interrogées sont tout de même favorable à une influence de l’Église sur les questions morales et spirituelles, mais pas sur la politique. 32% considèrent que l’Église ne doit pas intervenir dans les affaires de la société et de l’État, 14% qu’au contraire elle devrait jouer un rôle actif dans ces sphères. Seulement 12% des personnes interrogées sont en faveur d’un rétablissement d’un État religieux, soit 1% de moins par rapport à 2006.

Vladimir Poutine et Cyrille Ier, patriarche de Moscou

Vladimir Poutine et Cyrille Ier, patriarche de Moscou

Lire la suite