Pakistan : un ouvrier chrétien arrêté pour blasphème

La police pakistanaise a annoncé samedi avoir procédé à l’arrestation d’un chrétien accusé de blasphème dans l’Etat du Punjab. Ces lois anti-blasphèmes sont souvent utilisées dans le pays, parfois sans preuves, mais cela suffit pour permettre l’emprisonnement. « Un ouvrier chrétien nommé Pervaiz Masih a été arrêté cette semaine et envoyé devant la justice pour avoir fait une remarque dénigrante à l’encontre du prophète de l’Islam », a affirmé un officier de police local sous anonymat. Le chef de la police locale, Ali Hussain, a confirmé l’incident. Selon ce dernier, l’ouvrier était en train de travailler avec des collégues musulmans lorsque l’incident est survenu.

Manifestation pour l'abolition des lois anti-blasphèmes au Pakistan

Manifestation pour l’abolition des lois anti-blasphèmes au Pakistan

Lire la suite

Au Pakistan, des émeutes religieuses font trois morts

Une foule en colère a tué un enfant de sept ans et sa petite sœur encore bébé, ainsi que leur grand-mère, après qu’un membre de la communauté Ahmadi – communauté musulmane considérée comme une secte par les musulmans orthodoxes – ait posté un contenu sur Facebook jugé blasphématoire, selon la police pakistanaise. Les victimes sont des membres de la communauté Ahmadi, dont la particularité est de reconnaître Mirza Ghulam Ahmad comme prophète après Mahomet. Une loi pakistanaise de 1984 déclare cette communauté comme non-musulmane et de nombreux pakistanais les jugent hérétiques. Cet incident est révélateur des tensions actuelles au Pakistan touchant les minorités religieuses du pays.

Riot Pakistan

Image de l’émeute

Lire la suite

Pakistan : le parlement interdit la traduction en anglais de certains termes islamiques

Un certain nombre de mots islamiques seront bannis de toute traduction en langue anglaise dans le pays après le vote d’une nouvelle loi par le gouvernement pakistanais. La nouvelle législation, approuvée par le premier ministre Nawaz Sharif le 4 juin, stipule que les noms arabes sacrés tels que les mots « Dieu », « Mosquée » et « Prière » ne pourront plus être utilisés en anglais Cette loi est le fait du lobby des leaders islamiques du pays, dont les muftis Muhammad Naeem et Muneebu Rehman. Le premier a déclaré que cette disposition devait être « gravée dans la lettre et dans l’esprit », tandis que Rehman a expliqué que « certains termes religieux ont été décrits en arabe ». Cette disposition inquiète particulièrement la communauté chrétienne au Pakistan et les défenseurs de la liberté religieuse dans le pays.

Nawaz Sharif, le premier ministre pakistanais

Nawaz Sharif, le premier ministre pakistanais

Lire la suite

Démantélement de la cellule terroriste impliquée dans la préparation d’un attentat contre le Vatican en 2010

Une importante opération anti-terroriste de la police italienne a abouti au démantèlement d’une importante cellule fondamentaliste liée, selon les autorités, à Al-Quaïda et très active sur la péninsule. Cette cellule était basée en Sardaigne mais a essaimé dans toute l’Italie. Dix personnes ont été arrêtées, dont neuf pakistanais et un afghan, mais la police serait à la recherche de huit autres personnes, dont certaines auraient déjà quitté le territoire. La cellule opérait avant tout dans la région de la capitale et avait à sa tête un imam, Muhammad Hafiz Zulkifal, résidant et opérant à Bergame, en Lombardie. A aussi été arrêté le chef spirituel de la communauté pakistanaise d’Olbie, Sultan Wali Khan. Selon les premiers éléments de l’enquête judiciaire, l’imam et Wali Khan étaient en contact permanent et communiquaient directement avec Al-Quaïda.

L'imam Muhammad Hafiz Zulkifal

L’imam Muhammad Hafiz Zulkifal

Lire la suite