Israël : des rabbins libéraux créent un tribunal indépendant pour les conversions

Un groupe de rabbins israéliens vient de créer un nouveau tribunal indépendant religieux pour les conversions, défiant ainsi le monopole d’état des orthodoxes dans les affaires religieuses. Une petite révolution concernant les conversions, très codifiées et contrôlées en Israël. Ce nouveau tribunal n’a évidemment pas encore été reconnu mais sa naissance démontre bien les tensions relatives à ce monopole des orthodoxes, aux conceptions plutôt fermes sur certains aspects de la vie quotidienne et religieuse, et qui refusent une certaine forme de libéralisation des services religieux. Ce tribunal religieux est composé de 12 rabbins libéraux qui ont déjà commencé des processus de conversion pour six enfants. Le tribunal espère qu’un nombre élevé de conversion poussera l’État dans l’obligation de les reconnaître.

Entretien préalable à une conversion au judaïsme

Entretien avec des rabbins préalable à une conversion au judaïsme

Lire la suite

Le rabbin américain Bernard Freundel condamné pour voyeurisme

Décidément, il ne suffit pas d’être religieux et de prôner une forme de chasteté pour ne pas être à l’abri des mauvais instincts. C’est le cas du rabbin Bernard Freundel, rabbin respecté d’une synagogue de Washington, qui vient d’être condamné par la justice à six ans et six mois de prison pour délit de voyeurisme, ayant eu lieu dans le saint lieu. Le rabbin avait plaidé coupable : son stratagème reposait dans l’insertion d’une caméra dans un radio-réveil, plus deux autres lui permettant de varier les angles de vue. Il filmait alors et enregistrait les femmes qui se dénudaient à l’entrée des douches jouxtant la Mikvah, le bain rituel. Le rabbin officiait particulièrement pour les femmes nouvellement converties. Par ailleurs, il invitait des femmes participant à ses cours à la Towson University du Maryland à visiter et à utiliser la Mikvah dans le seul but de les filmer. 52 films ont été retrouvés.

Bernard Freundel

Bernard Freundel

Lire la suite