Egypte : incidents entre pro-islamistes et la police au matin de la fin du ramadan

Des heurts entre la police et des manifestants pro-islamistes ont fait au moins 6 morts le 17 juillet au Caire. D’autres incidents ont également eu lieu à Alexandrie. « Au moins six personnes sont mortes le matin de l’Aïd-el-fitr suite à des affrontements entre la police et des manifestants pro-islamistes », a indiqué le ministre égyptien de la Santé, sans préciser l’identité des victimes. Des partisans du président déchu Mohamed Morsi avaient organisé une manifestation après la prière du matin de l’Aïd-el-fitr. C’est à ce moment que les heurts ont éclaté. Mais d’après la police égyptienne, ils auraient attaqué un poste des forces de sécurité dans le quartier de Talbiya.

Mohamed Morsi, l'ancien président égyptien déchu

Mohamed Morsi, l’ancien président égyptien déchu

Lire la suite

Des fêtes musulmanes jours fériés scolaires aux Etats-Unis ? Obama y est favorable

Barack Obama a souhaité ce jeudi aux musulmans un « Joyeux Aïd », en référence à la fête de l’Aïd el-Fitr marquant la fin du mois du jeûne du ramadan et que le président américain veut voir devenir un jour férié pour les écoliers de son pays. « Un jour férié est un moyen de rappeler à tous les Américains qu’il est important de respecter toutes les croyances et religions », a affirmé Barack Obama dans un communiqué louant l’initiative de la ville de New York d’ajouter deux fêtes musulmanes aux jours de congés dans ses écoles. A partir de la rentrée prochaine, la décision prise par le maire Bill de Blasio en mars sera mise en place et les écoliers n’auront pas classe pour l’Aïd el-Fitr et pour l’Aïd el-Kébir (ou Aïd al-Adha), la fête du sacrifice. Cette décision « est une reconnaissance de la diversité et du caractère inclusif qui ajoutent à la richesse de notre nation », a souligné Barack Obama.

Barack Obama Capitole

Lire la suite

« La nuit du ramadan » sur France 2, ou quand le service public fait l’apologie d’un mouvement religieux

C’est donc sur France 2 que sera diffusé cette année encore l’émission « La nuit du ramadan », émission dédiée à la nuit de la fin de jeûne du mois de ramadan des musulmans, l’Aïd al-Fitr. Cela fait un peu moins de dix ans que l’émission est diffusée sur le service public, sans qu’on ne comprenne la raison d’être d’une telle émission. Bien évidemment, celle-ci s’adresse à la communauté musulmane de France, qui sera réunie en famille pour célébrer la fin d’un jeûne dicté par une divinité à laquelle le service public, financé par nos impôts, semble désireux de s’adresser. La République laïque, ce qu’il en reste, continue donc de s’adresser aux individus non comme des citoyens mais comme des croyants, car cette émission est, quoi qu’on en dise, directement destinée à une communauté de la société française, les citoyens issus des pays du Maghreb ou d’Afrique sub-saharienne. Ou quand l’État considère que l’insertion de ces citoyens doit se faire par le religieux plutôt que par des valeurs civiles et laïques, ce que la réforme du collège proposée par le gouvernement avouait déjà, à mots couverts.

La nuit du Ramadan

La nuit du Ramadan

Lire la suite

Istanbul: des manifestants antichinois saccagent le consulat de Thaïlande, 9 arrestations

Plus de 200 manifestants antichinois turcs ont pénétré de force mercredi soir et saccagé le consulat de Thailande à Istanbul pour dénoncer des informations faisant état d’une déportation vers la Chine d’un groupe de musulmans ouïghours, a rapporté la presse locale. A l’appel d’une association œuvrant en faveur des droits de cette communauté turcophone de Chine, les manifestants se sont introduits dans le bâtiment situé dans le quartier de Zincirlikuyu, sur la rive européenne de la mégapole, en forçant puis en démolissant l’entrée et les vitres avec des pierres, a indiqué l’agence de presse Dogan. Scandant « Allah Akbar », les manifestants en colère ont saccagé le matériel de la mission diplomatique, qu’il ont jeté par les fenêtres du bâtiment. La police est intervenue et a arrêté 9 manifestants, selon Dogan.

Des manifestants turcs près de l'Ambassade de Chine

Des manifestants turcs près de l’Ambassade de Chine

Lire la suite

Turquie : des affiches menaçant de mort les homosexuels dans la capitale

 Un groupe islamiste a collé dans plusieurs quartiers d’Ankara des affiches menaçant de mort les homosexuels. Après une Gay Pride sévèrement réprimée par la police à Istanbul, cette action est un nouveau signe de l’intolérance qui vise la communauté homosexuelle en Turquie. « Faut-il tuer celui qui fait la sale besogne et s’adonne à la pratique du peuple de Loth ? », s’interrogent ces panneaux en référence au prophète dont, selon le Coran, le peuple a été exterminé pour avoir pratiqué l’homosexualité. Une organisation islamiste jusque-là inconnue du grand public, qui s’est baptisée la Jeune défense islamique, a revendiqué la pose de ces affiches sur son compte Twitter afin, écrit-elle, de « répondre aux agissements immoraux des LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) ».
Photo prise lors de la Gay Pride d'Istambul

Photo prise lors de la Gay Pride d’Istambul

Lire la suite

En Chine, l’Etat interdit le ramadan à sa population musulmane

Les musulmans du Xianjang – une population estimée à 1,2 millions de personnes – ne sont pas autorisés à célébrer le ramadan. Le gouvernement chinois en a fait l’annonce et cette interdiction concerne les écoles d’États, les agences gouvernementales et locales : « Aucun enseignant ne doit participer à des activités religieuses, insuffler un quelconque sentiment religieux aux étudiants, ou amener les étudiants à entreprendre des activités religieuses. Les étudiants ne doivent pas participer à des activités religieuses, ne doivent pas étudier les écritures ou lire des poèmes avec leur classe, ils ne doivent porter aucun symbole religieux. Aucun parent ou autre ne peut obliger des étudiants à avoir des croyances religieuses ou prendre part à des activités religieuses ». Voilà en résumé la position, très claire, du gouvernement central chinois concernant la pratique religieuse durant le mois du ramadan.

Des musulmans chinois préparant le ramadan

Des musulmans chinois préparant le ramadan

Lire la suite

Le président de l’UOIF, Amar Lasfar, demande que les deux grandes fêtes musulmanes deviennent fériées

Le président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), Amar Lasfar, proche des Frères musulmans, a demandé mardi soir que les deux grandes fêtes de l’islam, l’Aïd el-Fitr et l’Aïd el-Adha, soient fériées en France. « J’aimerais que les deux grandes fêtes musulmanes soient des jours fériés dans notre pays », a déclaré Amar Lasfar, profitant de l’annonce à la grande mosquée de Paris du début du ramadan 2015, fixé à jeudi, pour faire cette demande. Le président de l’UOIF voit l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui suit le mois de ramadan, et l’Aïd el-Kébir ou Aïd el-Adha, la grande fête ou fête du sacrifice, comme de possibles « moments de retrouvailles pour tous les citoyens ». « Nous le demandons non en tant que musulmans mais en tant que citoyens de notre pays », a souligné Amar Lasfar, évoquant une « demande légitime » en phase avec « l’importance de l’islam » (cinq millions de personnes, pratiquantes ou non) en France.

Amar Lasfar, le président de l'UOIF

Amar Lasfar, le président de l’UOIF

Lire la suite