France : la contrôleure des prisons défavorable au regroupement des détenus islamistes

La contrôleure générale des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, se dit « défavorable » au regroupement des détenus islamistes dans le cadre de la lutte contre la radicalisation en prison et pointe le caractère « potentiellement dangereux » de cette mesure. La contrôleure publie ce mardi un rapport d’enquête fouillé sur la prise en charge de la radicalisation islamiste en milieu carcéral et un avis au Journal officiel. Le Premier ministre Manuel Valls avait annoncé en janvier après les attentats de Paris sa décision de regrouper les détenus islamistes dans des quartiers dédiés, dans le prolongement d’une expérience menée à Fresnes depuis octobre 2014, pour éviter le prosélytisme religieux radical et favoriser la prise en charge des personnes radicalisées.

Adeline Hazan, contrôleure générale des lieux de privation de liberté

Adeline Hazan, contrôleure générale des lieux de privation de liberté

Lire la suite