La Turquie offre des récompenses pour les informateurs dénonçant les extrémistes

Les autorités turques offriront jusqu’à quatre millions de livres turques (1,23 million d’euros) en récompense à ceux qui contribueront à la lutte contre les « terroristes » selon une nouvelle loi publiée au Journal officiel lundi. Cette décision intervient en pleine recrudescence de la violence dans le sud-est du pays, entre les forces de sécurité turques et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui a rompu un cessez-le-feu en vigueur avec Ankara depuis 2013. Selon le projet gouvernemental, la récompense versée aux informateurs sera fondée sur la « valeur de l’information contribuant à la prévention de crimes terroristes et à l’arrestation de suspects », indique un communiqué. Ceux qui donneront des informations sur l’identité d’un « terroriste présumé » ou le lieu où il se trouve, recevront jusqu’à 200.000 livres turques (61.000 euros) dans la mesure où ils ne sont pas eux-mêmes impliqués dans « les actes de terrorisme » qu’ils dénoncent.

Recep Erdogan, le président turc

Recep Erdogan, le président turc

Lire la suite