Malte décriminalise la diffamation religieuse et autorise la pornographie

Les sex-shops, jusqu’à présent illégaux à Malte, seront bientôt autorisés à ouvrir, lorsque sera votée la réforme permettant la diffusion de matériel pornographique, à partir du moment où un avertissement est apposé hors du magasin. Il sera toujours illégal de distribuer du matériel pornographique en public et d’y exposer les enfants et tout public non-consentant. Mais surtout, elles décriminalisent la diffamation de la religion, encore en vigueur sur l’île. Ce sont là quelques-unes des réformes relatives à la morale et à la censure que s’apprête à voter le pays et révélées aujourd’hui. Le ministre de la Justice Owen Bonnici a dit que ces réformes montrent que le gouvernement ne croit pas au fait que l’État doit être le gardien moral des adultes : « Les adultes doivent être traités en adultes…Ces réformes visent à favoriser l’expression artistique tout en protégeant les plus vulnérables ».

Owen Bonnici, le ministre de la Justice maltais

Owen Bonnici, le ministre de la Justice maltais

Lire la suite