Charlie Hebdo et Aylan Kurdi, ou quand des dessins valent mieux qu’un long discours

Charlie Hebdo, le journal satirique dont la rédaction avait été décimée par l’attentat de janvier 2015 de la part d’extrêmiste islamiste, est de nouveau sous le feu de l’actualité à cause de deux dessins portant sur le décès de l’enfant Aylan Kurdi. Cette image ayant fait le tour du monde a sonné la prise de conscience européenne d’actions urgentes à mettre en oeuvre pour essayer de solutionner au moins provisoirement cet afflux. Cette image n’est pas anodine : elle exprime une émotion directe, celle d’un enfant mort, et a été utilisée pour ce qu’elle était. Une image de désolation et de tristesse. C’est une image qui ne demande pas de décryptage véritable, c’est une image qui consterne. De fait, elle a été utilisée par l’ensemble des médias européens comme la quintessence du drame des migrants, et, sciemment ou inconsciemment, elle visait à provoquer un électrochoc dans l’opinion publique.

Dessin de Charlie Hebdo sur la mort du jeune Aylan Kurdi

Dessin de Charlie Hebdo sur la mort du jeune Aylan Kurdi

Lire la suite

Le CFCM appelle les musulmans de France à la solidarité avec les réfugiés

Le Conseil Français du Culte Musulman a demandé aux fidèles musulmans d’apporter à leur tour leur soutien aux réfugiés. Après le Pape François, ou encore Haïm Korsia, le Grand Rabbin de France, tous deux ayant appelé à venir en soutien aux réfugiés arrivant en Europe, c’est au tour du CFCM de se mobiliser. Nous retranscrivons le communiqué qu’ils ont fait paraître :

Une tragédie humaine sans précédent est en train de se dérouler devant nos yeux en plein méditerranée, berceau de la civilisation humaine. En effet, plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Afrique sub-saharienne sont confrontés à la guerre et aux persécutions, à la misère et à la faim, poussant ainsi des populations civiles démunies à préférer prendre les risques de mourir plutôt que de continuer à vivre dans des conditions indignes et inhumaines.
Anouar Kbibech, le successeur de Dalil Boubakeur

Anouar Kbibech, le président du CFCM

Lire la suite

France: Bernard Cazeneuve condamne les maires désireux de n’accueillir que des réfugiés chrétiens

Le ministre français de l’Intérieur a condamné mardi les déclarations de certains maires en France désireux d’accueillir des réfugiés « à condition qu’il soient chrétiens », qualifiant cette distinction entre chrétiens et non-chrétiens de « funeste ». « Cette distinction, je ne la comprends pas, je la condamne et elle me paraît funeste », a réagi Bernard Cazeneuve, interrogé par la chaîne de télévision France 2. « Il y a une situation en Syrie où toute une série de minorités sont persécutées », a souligné le ministre. « Les chrétiens d’Orient doivent être accueillis mais il y a aussi des musulmans qui sont persécutés et il y a d’autres minorités qui le sont avec le même degré de barbarie ». Bernard Cazeneuve a rappelé les termes de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, selon laquelle « quiconque est persécuté doit pouvoir être accueilli ». « La France doit pouvoir accueillir dans ses villes tous ceux qui sont persécutés quelles que soient leurs religions, leurs histoires », a-t-il ajouté.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur

Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur

Lire la suite

Chypre se dit prête à accueillir 300 migrants, « chrétiens orthodoxes de préférence »

Chypre est prête à accueillir jusqu’à 300 réfugiés pour aider l’Europe à faire face à l’afflux de migrants, mais préfèrerait qu’ils soient chrétiens orthodoxes, a déclaré lundi son ministre de l’Intérieur. « Nous avons déjà assuré que 260 personnes, voir un maximum de 300, pourraient être accueillies » sur l’île méditerranéenne, a déclaré à la radio Socrates Hasikos. « Nous préférerions qu’ils soient chrétiens orthodoxes », a-t-il dit, afin qu’ils puissent « s’intégrer plus facilement » au sein des 850.000 habitants de la partie chypriote grecque de l’île. M. Hasikos a par la suite déclaré que d’autres pays européens avaient affiché leurs préférences pour l’accueil de réfugiés chrétiens, et que Chypre avait jusqu’à présent secouru et accueilli les réfugiés « sans discrimination ethnique ou religieuse ».

Le ministre de l'Intérieur chypriote Socrates Hasikos

Le ministre de l’Intérieur chypriote Socrates Hasikos

Lire la suite

Le pape François appelle chaque paroisse d’Europe à accueillir une famille de réfugiés

Le pape François a appelé dimanche toutes les communautés catholiques d’Europe à accueillir chacune une famille de réfugiés, précisant qu’il commencerait par les deux paroisses du Vatican. Dans « un geste concret » en préparation du jubilé de la miséricorde qui débute en décembre, « que chaque paroisse, chaque communauté religieuse, chaque monastère, chaque sanctuaire d’Europe accueille une famille », a-t-il déclaré d’un ton grave à l’occasion de la prière de l’Angélus. « Face à la tragédie des dizaines de milliers de demandeurs d’asile qui fuient la mort, victimes de la guerre et de la faim et qui sont en chemin vers une espérance de vie, l’Evangile nous appelle et nous demande d’être les prochains des plus petits et des plus abandonnés, à leur donner une espérance concrète ». Il ne s’agit pas seulement de dire « courage, patience », a précisé le pape devant des milliers de fidèles enthousiastes rassemblés sur la place Saint-Pierre à Rome. « L’espérance chrétienne est combattive ».

Le Pape François

Le Pape François

Lire la suite

Immigration : quand les pays de l’Est prônent une sélection par la religion

Le nombre record de réfugiés qui se massent aux abords des frontières européennes provoquent dans les pays de l’espace Schengen différentes réactions, allant du rejet au refus, ou à un désir d’accueil de ces populations. Néanmoins, devant l’échec de la politique de quotas proposée par l’Union Européenne, certains pays ont fait valoir une préférence religieuse quant à l’accueil des populations, et ce en allant à l’encontre des lois européennes qui condamnent toute discrimination religieuse. Ainsi, il y a quelques jours, c’est la Slovaquie, par la voix du ministère de l’intérieur, qui se disait prête à accueillir deux-cents réfugiés mais à prévalence non-musulmane : « Nous voulons choisir des gens qui veulent réellement débuter une nouvelle vie en Slovaquie. La Slovaquie en tant que pays catholique peut vraiment aider les chrétiens de Syrie à trouver une nouvelle maison en Slovaquie. », s‘est ainsi exprimé Ivan Netik, porte-parole du ministère. « En Slovaquie, nous avons une très faible communauté musulmane, nous n’avons même pas de mosquées ».

Le président tchèque Miloš Zeman

Le président tchèque Miloš Zeman

Lire la suite

Berlin n’a « aucun élément tangible » sur d’éventuels jihadistes parmi les réfugiés

Le gouvernement allemand a indiqué vendredi ne disposer « d’aucun élément tangible » permettant d’affirmer que des jihadistes de l’organisation État islamique (EI) se fassent passer pour des réfugiés afin de pénétrer en Allemagne ou dans d’autres pays d’Europe. « Il n’y a aucun élément confirmant que des membres ou des sympathisants de l’EI aient séjourné (en Allemagne) dans des structures d’accueil » pour réfugiés ou demandeurs d’asile, indique le ministère de l’Intérieur, interrogé par le groupe parlementaire de la gauche radicale Die Linke au Bundestag (chambre basse du Parlement). Dans sa réponse, dont l’AFP a obtenu copie, le ministère ajoute également ne disposer « d’aucun élément tangible » permettant d’affirmer que des jihadistes de l’EI se soient glissés parmi des réfugiés afin de se rendre en Allemagne ou dans d’autres pays européens.

Thomas de Maizière, le ministre de l'intérieur allemand

Thomas de Maizière, le ministre de l’intérieur allemand

Lire la suite