Russie : une église vandalisée par des militants ultra-orthodoxes

Près d’un millier de manifestants se sont réunis dimanche à Saint-Pétersbourg pour protester contre la dégradation jeudi par des militants orthodoxes d’un bas-relief représentant un démon sur un immeuble du centre de l’ancienne capitale impériale. « Ce qui est arrivé est horrible. S’il est avéré que ce bas-relief a été détruit pour des motifs religieux, alors c’est un retour au Moyen-âge. C’est inadmissible », a fustigé l’une des manifestantes, Anna Astakhova, 35 ans. « Je suis moi-même chrétienne orthodoxe mais je ne soutiens pas cet acte absurde. L’art n’est fait pour offenser personne », abonde Galina Vanina, une autre manifestante de 60 ans. Le bas-relief vandalisé, qui représentait une créature mythologique aux ailes de chauve-souris et faisait partie du fronton d’un bâtiment datant du début du XXème siècle, était inscrit au registre du patrimoine architectural.

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

La Cathédrale Saint-Nicolas des Marins à Saint Pétersbourg

Lire la suite

Russie : Vladimir Poutine et l’Eglise orthodoxe considèrent l’Occident comme moralement décadent

Le président russe Vladimir Poutine et l’Église Orthodoxe russe ont tancé les Etats-Unis pour être sans dieu, moralement corrompu et sur la voie de la décadence. Une sorte de Guerre Froide à l’envers car, à l’époque, c’étaient les américains qui accusaient alors l’Union Soviétique, officiellement athée, d’être une nation « sans dieu ». « De nombreux pays euro-atlantiques se sont détournés de leurs racines, y compris de leurs valeurs chrétiennes. Les politiques qui sont poursuivies mettent sur le même plan une famille nombreuse avec un couple de même sexe, une foi en dieu et une croyance en Satan. C’est la voie de la décadence », a-t-il affirmé.

RUSSIA-PUTIN-RELIGION

Lire la suite

Russie : le yoga considéré comme un mouvement sectaire et menacé d’interdiction

Des officiels russes ont ciblé le yoga comme cause potentielle de la forte baisse des activités liées aux cultes religieux. Deux centres municipaux de Nijnevartovsk, Aura et Ingara, proposant des cours de yoga, ont reçu des lettres envoyées par les autorités locales leur demandant d’arrêter d’héberger des cours de yoga Hatha, l’une des formes de yoga les plus en vogue. La lettre du maire Sergei Levkin leur demande en substance de « prévenir le développement de nouveaux cultes et mouvements religieux ».Le yoga Hatha y est décrit comme « inextricablement lié à des pratiques religieuses » et il est demandé au gérant de cesser d’en permettre l’implantation. « Tout le monde ici est amusé et effrayé à la fois mais nous tentons de compiler une documentation pour prouver que nous n’avons rien d’une secte », a déclaré Inga Pimenova, professeure de yoga à Ingara. La tradition hindoue attribue la fondation du yoga Hatha à Shiva, déité hindoue, et transmis par l’élection de disciples.

Hatha_Yoga___Vrischikasana_by_shiva_shakti

Lire la suite

Russie : état des lieux sur le poids de la religion orthodoxe dans les affaires du pays

Une majorité de russes veulent vivre dans un état séculier mais quasiment la moitié de la population est favorable à ce que l’Église influence la morale de la société. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par l’agence VTsIOM. 64% des personnes interrogées se sont donc déclarées favorables à la séparation de l’Église et de l’État, telle qu’elle est précisée dans la constitution. Dans le sondage datant de 2006, il n’était que 54% à vouloir cette séparation. La moitié des personnes interrogées sont tout de même favorable à une influence de l’Église sur les questions morales et spirituelles, mais pas sur la politique. 32% considèrent que l’Église ne doit pas intervenir dans les affaires de la société et de l’État, 14% qu’au contraire elle devrait jouer un rôle actif dans ces sphères. Seulement 12% des personnes interrogées sont en faveur d’un rétablissement d’un État religieux, soit 1% de moins par rapport à 2006.

Vladimir Poutine et Cyrille Ier, patriarche de Moscou

Vladimir Poutine et Cyrille Ier, patriarche de Moscou

Lire la suite

Les musulmans de Russie demandent des plages séparées pour les hommes et les femmes

Une pétition proposée par la communauté musulmane de Moscou, visant à mettre en place des plages séparées pour les femmes, est en train d’obtenir un franc-succès et vient d’obtenir le soutien d’autres représentants religieux comme l’Église Orthodoxe russe, la communauté juive ainsi que la communauté bouddhiste. Cette demande a officiellement été adressée à la mairie de Moscou. Elle a été présentée par Albir Krganov, premier mufti de Moscou et à la tête du Directorat Spirituel des Musulmans de Russie. Il est par ailleurs membre de la commission nationale d’harmonisation des relations entre les groupes ethniques et religieux. Il a ainsi justifié cette requête par le fait que des centaines de milliers de croyants résidant à Moscou ne désire pas nager en des plages mixtes. « Comme tout le monde ne peut pas s’offrir des séjours à l’étranger,nous considérons comme nécessaire l’ouverture de zones de détente supplémentaires pour les résidents de la capitale qui ne peuvent rester sur des plages communes pour des raisons religieuses ou morales », a-t-il écrit dans la lettre accompagnant la pétition.

Albir Krganov, à la tête du Directorat Spirituel des Musulmans de Russie

Albir Krganov, à la tête du Directorat Spirituel des Musulmans de Russie

Lire la suite