Népal : des violences éclatent suite au maintien du caractère séculier de la nation

Des violences ont éclaté au Népal la nuit dernière après que l’assemblée constituante ait validé la nouvelle constitution, qui maintient le caractère séculaire définit en 2008 de cette nation à grande majorité hindoue. Des petites explosions ont été signalées dans un certain nombre d’églises alors que certains manifestants hindous se dirigeaient vers le parlement pour protester contre cette constitution. Pas de blessés à signaler néanmoins. Les protestations ont éclaté après que la proposition du Parti National Démocratique du Népal (Rashtriya Prajatantra Party-Nepal) de restaurer un Etat hindou a été refusée. Depuis que le projet de constitution a été dévoilée, cette question de la nature hindoue du pays a donné lieu à des heurts dans le pays, notamment dans la région sud de Terraï où 35 personnes ont été tuées dans des protestations contre l’idée de faire des cinq régions du pays sept provinces distinctes.

Protestations des hindous au Népal en août dernier

Protestations des hindous au Népal en août dernier

Lire la suite

Publicités

Bulgarie : des manifestations nationalistes contre les mosquées finissent en guerilla

A Plovdiv, la deuxième ville du pays, de nombreux blessés et 120 personnes arrêtées après des heurts violents entre manifestants nationalistes et la police. Les manifestants étaient descendus dans les rues pour protester contre l’initiative du Grand Mufti de Bulgarie, Mustafa Alish Hadji, la plus haute autorité religieuse musulmane du pays, qui réclamait que soient restitués des dizaines de lieux de cultes séquestrés par l’Etat bulgare, d’abord par les tsars, puis par la monarchie, puis par le régime soviétique. Cette demande a donc soulevé la protestation et engendré des tensions entre chrétiens et la minorité musulmane du pays, présente majoritairement aux environs de la frontière turque. Cela a donné lieu à plusieurs heures de guerilla urbaines entre plusieurs centaines de militants nationalistes et la police qui cherchait à protéger d’un assaut la mosquée principale de la ville. De nombreux blessés sont à signaler, notamment chez les forces de l’ordre.

Des manifestants nationalistes à Plovdiv

Des manifestants nationalistes à Plovdiv

Lire la suite

Un prêtre condamné pour attouchements sexuels sur une passagère lors d’un vol US Airways

Le prêtre Marcelo De Jesumaria – ça ne s’invente pas -, 46 ans, a été condamné à six mois de prison aux Etats-Unis, suivis de six mois en résidence surveillée, aprés avoir commis des attouchements sexuels sur une femme lors d’un vol de la US Airways. Son nom sera de plus désormais inscrit au répertoire des agresseurs sexuels. La femme dormait durant le vol qui reliait Philadelphie à Los Angeles, près d’un siège non-occupé. Le prêtre, du diocèse de San Bernardino en Californie, s’est levé du sien en disant au stewart qu’il voulait s’asseoir près de sa femme, la victime endormie. Celle-ci a raconté qu’elle s’était réveillée avec les mains du prêtre d’abord sur les jambes puis sur les seins. Quand le prêtre a lâché prise, la femme a couru vers les toilettes, s’y est enfermée et à appuyé le bouton déclenchant l’intervention d’une hôtesse.

Le prêtre Marcelo De Jesumaria

Le prêtre Marcelo De Jesumaria

Lire la suite

Il est où le vrai islam ? A propos du massacre de Sousse, par Mohamed Kacimi

Nous reproposons ici un texte écrit par le dramaturge algérien Mohamed Kacimi, paru au lendemain des attentats de Sousse sur la plate-forme participative chouf-chouf.com. Ce texte revient sur ce qui est au cœur de ces attentats et sur les raisons véritables, essentielles, concernant les origines de ceux-ci. Kacimi appelle à cesser de trouver des excuses à la violence intrinsèque à l’Islam, jugeant que le premier terrorisme se trouve dans les écoles-mêmes et leur enseignement.

Mohamed Kacimi, dramaturge algérien

Mohamed Kacimi, dramaturge algérien

Lire la suite

Turquie : des affiches menaçant de mort les homosexuels dans la capitale

 Un groupe islamiste a collé dans plusieurs quartiers d’Ankara des affiches menaçant de mort les homosexuels. Après une Gay Pride sévèrement réprimée par la police à Istanbul, cette action est un nouveau signe de l’intolérance qui vise la communauté homosexuelle en Turquie. « Faut-il tuer celui qui fait la sale besogne et s’adonne à la pratique du peuple de Loth ? », s’interrogent ces panneaux en référence au prophète dont, selon le Coran, le peuple a été exterminé pour avoir pratiqué l’homosexualité. Une organisation islamiste jusque-là inconnue du grand public, qui s’est baptisée la Jeune défense islamique, a revendiqué la pose de ces affiches sur son compte Twitter afin, écrit-elle, de « répondre aux agissements immoraux des LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) ».
Photo prise lors de la Gay Pride d'Istambul

Photo prise lors de la Gay Pride d’Istambul

Lire la suite

Maroc : un homme risque le lynchage à Fès à cause de sa prétendue homosexualité

C’est à Fès qu’a été tournée cette vidéo montrant une foule surexcitée s’en prenant à un homme supposé homosexuel. Cette vidéo, parue initialement sur le site goud.ma et reprise par le site du magazine progressiste Telquel, montre des images terribles, qui mettent en exergue combien les mouvements de masse peuvent être dangereux, notamment quand ils sont guidés par la bêtise humaine. L’homme en question est roué de coups et se retrouve à terre, totalement encerclé, tandis que certains jeunes filment avec leurs téléphones portables. La question de l’homosexualité est devenue une question de société au Maroc, au vu des récents évènements ayant mis en en lumière la répression dont sont victimes les homosexuels dans le pays, ce qui avait poussé, entre autres, à la démonstration du groupe Placebo au festival Mawazine de Rabat en faveur du droit des LGBT afin de demander à ce que l’homosexualité soit dépénalisée dans le royaume.

Lire la suite