Russie : une page internet sur l’athéisme bloquée pour « insulte aux croyants »

En Russie, les athées perdent un espace de parole. La page d’un groupe baptisé « Il n’y a pas de dieu » sur le site Vkontakte, le facebook russe, particulièrement utilisé dans le pays, a ainsi été supprimée du réseau social à la suite d’une décision de justice. La loi ayant abouti à cette suppression est bien évidemment la loi concernant ledit sentiment religieux votée par le gouvernement Poutine et dont l’utilisation laissait craindre de probables dérives. Une loi criminalisant toute insulte envers les croyants et qui vise bien sûr à préserver la puissance de l’Église Orthodoxe russe, particulièrement choyée par Vladimir Poutine depuis quelques années maintenant. Le contrevenant risque jusqu’à trois ans de détention.

vkontakte

Lire la suite

Russie : Vladimir Poutine et l’Eglise orthodoxe considèrent l’Occident comme moralement décadent

Le président russe Vladimir Poutine et l’Église Orthodoxe russe ont tancé les Etats-Unis pour être sans dieu, moralement corrompu et sur la voie de la décadence. Une sorte de Guerre Froide à l’envers car, à l’époque, c’étaient les américains qui accusaient alors l’Union Soviétique, officiellement athée, d’être une nation « sans dieu ». « De nombreux pays euro-atlantiques se sont détournés de leurs racines, y compris de leurs valeurs chrétiennes. Les politiques qui sont poursuivies mettent sur le même plan une famille nombreuse avec un couple de même sexe, une foi en dieu et une croyance en Satan. C’est la voie de la décadence », a-t-il affirmé.

RUSSIA-PUTIN-RELIGION

Lire la suite

Russie : état des lieux sur le poids de la religion orthodoxe dans les affaires du pays

Une majorité de russes veulent vivre dans un état séculier mais quasiment la moitié de la population est favorable à ce que l’Église influence la morale de la société. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par l’agence VTsIOM. 64% des personnes interrogées se sont donc déclarées favorables à la séparation de l’Église et de l’État, telle qu’elle est précisée dans la constitution. Dans le sondage datant de 2006, il n’était que 54% à vouloir cette séparation. La moitié des personnes interrogées sont tout de même favorable à une influence de l’Église sur les questions morales et spirituelles, mais pas sur la politique. 32% considèrent que l’Église ne doit pas intervenir dans les affaires de la société et de l’État, 14% qu’au contraire elle devrait jouer un rôle actif dans ces sphères. Seulement 12% des personnes interrogées sont en faveur d’un rétablissement d’un État religieux, soit 1% de moins par rapport à 2006.

Vladimir Poutine et Cyrille Ier, patriarche de Moscou

Vladimir Poutine et Cyrille Ier, patriarche de Moscou

Lire la suite