La baisse exceptionnelle des fidèles de l’Eglise d’Angleterre inquiète les autorités religieuses

Selon le journal anglais The Independent, la dramatique baisse des fidèles de l’Eglise d’Angleterre, Anglicane et Catholique, pourrait mener à une extinction totale des fidèles d’ici une génération. Selon les dernières statistiques du Royaume, l’Église d’Angleterre aurait perdu environ deux millions de fidèles ces deux dernières années. Le nombre de gens se déclarant comme appartenant à l’Église d’Angleterre ou Anglicane serait passé de 21% en 2012 à 17% en 2014, soit une baisse de 1,7 millions de fidèles. Il en resterait actuellement 8,6 millions. L’archevêque de Canterbury Lord George Carey a mis en garde contre ce déclin et demandé à ce que des mesures urgentes soient prises car, a-t-il indiqué, « nous sommes à une génération de l’extinction ». Dans le même temps, et d’après le même recensement, le nombre de personnes se déclarant musulmanes a augmenté d’un million, faisant de celle-ci la religion en plus nette croissance de Grande-Bretagne : ils sont 2,4 millions à se déclarer musulmans, soit un peu moins de 5% de la population.

Lord George Carey, archevêque de Canterbury

Lord George Carey, archevêque de Canterbury

Toutefois, lorsqu’il s’agit de savoir les appartenances religieuses, la réponse la plus partagée est aucune, ce qui représenterait 49% de la population qui se dit donc sans religion. La crainte de l’Eglise a été confirmée par Peter Brierley, un statisticien travaillant pour le gouvernement, qui a dit que la crainte d’une possible disparition des fidèles est à prendre très au sérieux : « Le problème est que nombre des fidèles sont des personnes âgées qui, quand elles meurent, ne sont pas remplacés par suffisamment de personnes jeunes pour pallier à cette désaffection ». Naomi Jones, en charge des comportements sociaux au NatCen, le plus grand centre indépendant britannique en recherche sociale, confirme elle aussi ce problème générationnel, mais y voit aussi une autre explication, comme la sécularisation de la société : « Une autre explication possible est que par le passé, la religion avait un rôle bien plus proéminent dans l’identité des gens. Nous savons, par de précédentes recherches que nous avons faites, que les gens ont moins tendance, par rapport à avant, à se définir en tant que chrétien. Ils se définissent avant tout comme britanniques. Par conséquent, de moins en moins de gens considèrent que l’Église d’Angleterre est une part importante de leur identité à l’époque actuelle ».

Publicités

Une réflexion sur “La baisse exceptionnelle des fidèles de l’Eglise d’Angleterre inquiète les autorités religieuses

  1. Pingback: L’Eglise Catholique face au déclin de son audience en Europe et à sa renaissance en Afrique | Crissement athée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s